Étude, 2018, dessins de 2.04 m de diamètre réalisés lors d’une performance papier, peinture acrylique, craies blanches

Cette performance est un des derniers projets réalisés cette année, elle est donc ici dans une forme amenée à évoluer. J’utilise les mesures centrales définies par Vitruve et da Vinci avec le dessin de l’Homme Vitruve. Ces mesures sont reportées proportionnellement à ma hauteur. En me plaçant au centre du cercle, je trace à l’aide de craies aux creux des mains, les limites de mon corps, de l’envergure et des articulation de mes bras. Cette performance est filmée, projetée à échelle 1 et accompagnée d’une série de dessins sur différents matériaux, réalisés dans les mêmes conditions. La performance n’étant pas chorégraphiée, chaque dessin est alors unique et sans contrôle de ma créativité puisque que soumis à mes caractéristiques physiques. Ils évoquent tous des images organiques, de l’ordre du génital, floral ou encore alien...